Actualités

Appel à la vigilance hygiène

Le 22 septembre 2016


Appel à la vigilance
Formation à l’hygiène
Dans la lignée des pratiques abusives sur l’accessibilité, nous souhaitons alerter nos adhérents concernant certaines pratiques douteuses menées par des organismes privés au sujet de l’hygiène alimentaire, suite aux remontées d’informations de plusieurs départements.
Service juridique, des affaires réglementaires et européennes

Des organismes privés, se présentant comme étant du Ministère de l’Agriculture, envoient des messages téléphoniques ainsi que des mails aux exploitants de restaurants au sujet d’une inscription obligatoire en matière d’HACCP sous peine de lourde amende (jusqu’à 26.500€ voire même l’emprisonnement). Il s’agit en fait d’incitation à s’inscrire à des formations à l’hygiène.
Pour information, il n’y a pas eu de changement au niveau de la réglementation sur la formation à l’hygiène.

m
Depuis le 1er octobre 2012, les établissements de restauration commerciale relevant des secteurs d’activité suivants :
– restauration traditionnelle,
– cafétérias et autres libres-services,
– restauration de type rapide,
sont tenus d’avoir dans leur effectif au moins une personne pouvant justifier d’une formation en matière d’hygiène alimentaire adaptée à leur activité.

m
L’ensemble du personnel n’est donc pas visé par cette obligation de formation.

m
Les services du Ministère de l’Agriculture, ou les DD(CS)PP locales, ne démarchent pas les professionnels pour leur proposer des formations.

m
Il ne s’agit en aucun cas d’appel émanant d’un service officiel de l’Etat.

m
Enfin, nous rappelons aux restaurateurs qu’UMIH Formation, spécialiste de nos métiers, est dûment habilité pour dispenser aux professionnels de notre secteur la formation à l’hygiène alimentaire.

m
Nous appelons donc vos adhérents à la plus grande vigilance vis-à-vis de ces organismes ayant des pratiques plus que douteuses, en faisant croire qu’ils émanent d’une institution officielle (Ministère de l’Agriculture) et en évoquant des sanctions considérables.

Notre service juridique a saisi la DGCCRF sur ces pratiques afin qu’une enquête soit réalisée.

En cas de doute, n’hésitez pas à nous contacter.

attention-vigilance